Les chemins de saint Jean… passent en Occitanie

Publié le par Le Myosotis libre

 Myosotis zz 5

 

Les Compagnons du Myosotis libre ont été fraternellement accueillis dans une Loge de la Grande Loge Symbolique de France, travaillant selon l’Ordre Maçonnique Oriental du Rite Ancien et Primitif de Memphis et Misraïm, au Zénith de Castanet Tolosan.

 

Avant le début des travaux, une heure entière est réservée à la rencontre des Frères autour d’un café matinal. Nous sommes frappés par la distance que certains ont parcourue pour participer à la tenue de ce samedi matin. Parfois plus de 200 kms pour un aller simple. Une preuve tangible d’un grand élan de fraternité et d’une démarche profonde et exigeante. Une forte complicité règne qui s’ouvre aux nouveaux venus. Des visages qui viennent enrichir les échanges entamés sur le blog.

 

Ouverture des travaux selon un rituel que nous découvrons et qui est parfaitement mené de l’orient à l’occident. Des FF. visiteurs ornent les colonnes. Ils appartiennent à une autre obédience travaillant au Rite de Memphis et Misraïm, preuve de l’ouverture d’esprit de chacun, à la Grande Loge de France, au Grand Orient de France, à la Grande Loge Nationale Française, où sont Maçons libres et réguliers, comme c’est notre cas.

Accueil des dignitaires dans une parfaite simplicité et une grande sobriété des décors et des démonstrations. Personne ne se prend au sérieux ; chacun prend la fonction qu’il occupe et le travail qu’elle exige, au sérieux.

 

Place est rapidement donnée aux travaux du jour. Deux Balustres sont présentés qui constituent le fruit incontestable de réflexions personnelles. Le langage est simple, la diction réfléchie, la sincérité intense, l’envolée profonde. C’est un beau cadeau que chacun apprécie à sa juste mesure et qui force le respect. Sur la colonne du Nord, le Vénérable Maître de la Loge du G.O.F. fait rectifier son attitude à l’un des Frères de sa délégation qui avait croisé les jambes, un ancien de la GLNF. Ceci ne s’invente pas ! Un intéressant retour sur les clichés dont se gargarisent tant de pseudo-maçons. Tant il est plus facile de gloser sur les autres, que de se remettre soi-même et ses certitudes en cause !

 

La Chaîne d’union est empreinte d’une grande fraternité qui a traversé la diversité des Frères et les fait tendre vers l’universel. Le Grand Architecte, invoqué à l’ouverture des travaux, a démontré une nouvelle fois à celui qui ouvre son cœur et sa sensibilité, que lorsque des hommes se réunissent en son Nom, il est bien parmi eux.

Dimension divine, dimension humaine, dimension traditionnelle qui parcoure le temps, dimension trans-géographique qui a fait se rencontrer des Frères de Pau à Perpignan, de Bordeaux à Limoux. Une belle fête, un vrai moment de lumière.

 

Merci de votre accueil. Soyez assurés, mes Frères, que votre Loge figurera comme précieuse étape sur les Chemins de saint Jean.

 

Les Compagnons du Myosotis libre

Commenter cet article