J’ai fait un rêve … La Lumière et la Paix éclairaient les Travaux, Et le cœur de Maçons

Publié le par Le Myosotis libre

 

Myosotis zz 6


J’ai fait un rêve … La Lumière et la Paix éclairaient les Travaux, Et le cœur de Maçons …

Mes BCF, J’ai fait un rêve …
C’était à potron-minet … Les oiseaux chantaient

C’était à la fin d’une belle Tenue
Le Vénérable en chaire Ordonnait
la formation de la Loge Puis la Chaîne d’Union

C’était un très beau jour
La Lumière et la Paix éclairaient les Travaux
Et le cœur de Maçons était à l’Unisson
Il y avait là Le Frère Jacques et Le Frère César
Le Frère Thierry, Le Frère Claude et Le Frère Jean-Paul
Il y avait là Le Frère Hervé, Le Frère Géranium et Le Frère Tamino
Le Frère Furax, Le Frère Caïman, Le Frère Ziggourat et Le Frère Charivari,
Le Frère Tubalcain04, et Le Frère Victor-Hugo
Et Le Frère Tsimsum aussi avec Le Frère EV/Paca
Et même les Frères Anaxagore
Enfin, ils étaient là, tous là,
Je ne sais pas leur nom à tous,
Que le G.A.D.L.U. me pardonne,
On ne pouvait voir le bout de la Chaîne, tant ils étaient nombreux…
..
Mais tous, tous à cœur unis,
Pensaient à nos Frères malades
Ceux qui se savaient malades, ceux qui ne le savaient pas,
et à ceux dans la détresse,
Ceux qui n’avaient pu venir,
Ceux qui déjà, nous avaient quittés,

Oui, c’était beau, tous les Frères assemblés, unis dans l’Amour fraternel
Du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest
enfin, tous, tous,…
J’avais le cœur qui battait

là-bas, à l’occident, la nuit encore bleutée
promettait la plus belle journée des Maçons du Monde
travaillant dans la paix et l’harmonie, que leur confère la règle en 12 points,
ils avaient tous, du plus loin que l’on pouvait voir,…
un Tablier blanc, une peau d’agneau…

… Perce Neige d’Alsace

 

 

Commenter cet article

LECIRE 28/05/2010 18:41



...et si je te disais mon BAF " Perce Neige " que j'ai fait le même rêve que toi ?
Ce ne serait donc plus une coïncidence ?
Normal, me diras-tu !
Si l'on est animé par ma même lumière, à coeurs unis, on ne peut que se retrouver sur les mêmes chemins !
Moi, çà me convient. Alors, je continuerai à rêver :
" Lorsque notre soleil, bientôt porté à son zénith, redescendra sa lumière vers tous nos FF. de bonne volonté, nos rêves unifiés deviendront alors, cette réalité d'union fraternelle et de joie
dans les coeurs battant à l'unisson, avec tous nos FF. libérés...."
Et puis:
" l'homme n'existerait pas sans ses rêves "
ou:
" il y a toujours une part de réalité dans les rêves "
ou encore:
" silence...je rêve ! "
....de toutes façons, en ce moment, la réalité dépasse la fiction....!
Fraternellement,
EV/paca