Voici le texte lu le samedi 13 mars à St Jean de VEDAS

Publié le par Le Myosotis sauvage

T\R\G\M\ P\

 

 

En vertu des pouvoirs qui m’ont été conférés par la R\L\ la Perle de Lumière n°1339, constituée à l’O\ d’Alès et sous les auspices de la GLNF, c’est-à-dire sous sa Protection, je vous lis ce communiqué qui est l’émanation des M\M\ de notre R\L\.

 

J’ai, suite à votre courrier, réuni notre Comité de Loge.

 

Deux préoccupations ont émergé :

 

1) La première concerne les relations de la GLNF avec l’extérieur, journalistes de presse, de télévision ou la publication dans nos revues, d’articles qui dérogent aux fondamentaux de la régularité, à savoir la règle en 12 points, dont le point n°6, rappelons-le, interdit toute discussion d’ordre politique ou religieux.

 

Cette règle s’applique à tous les FF\ quelles que soient leurs fonctions.

 

Les articles auxquels nous faisons référence sont par exemple, celui sur « la discrimination positive » ou celui du profane BOCKEL.

 

Nos FF\ M\M\ ne désirent pas participer à « une contribution active aux questions essentielles que la société se pose » à travers notre Obédience.

Ils peuvent le faire en tant que citoyens dans diverses organisations ou associations profanes.

 

Faire entrer dans notre Obédience des sujets d’ordre profane, avoir un service de relations publiques, rencontrer des ministres, cela concerne le Grand Orient de France, qui le fait très bien, et non la GLNF.

 

Pour nos FF\ M\M\, l’irruption incongrue de la TV dans nos Tenues

a été ressentie comme une faute grave envers la Tradition Initiatique,             et en contradiction avec nos règles, us et coutumes.

 

2) La seconde préoccupation de nos FF\M\M\ est de l’ordre de la Tradition Initiatique Maçonnique.

 

Nous entendons ou lisons des choses qui sont en contradiction avec ce           qu’est la F\M\.

 

La première phrase de la patente des loges dit : « nous constituons une Loge Libre, Indépendante et Régulière »

 

Le nouveau règlement de 1998 contient en grande partie le contraire de cette affirmation. Nous rappelons qu’au regard de la Loi de l’Ordre Maçonnique, un règlement Obédientiel reste toujours du domaine du relatif.

 

Nous citerons quelques points qui ont été constatés dans des documents officiels de la GLNF :

 

·       L’affirmation que nous ne sommes plus une fédération de Loges est contraire à la vérité historique et contraire au principe n° 1 de la reconnaissance d’une Grande Loge.

 

·       La confusion permanente entre Ordre et Obédience, qui tend à faire penser que l’Obédience est l’Ordre à elle seule.

 

·       L’inadmissible contenu de l’article paru dans Actualités n°106 de novembre 2009 et je cite : « les loges dites Paris Pisan (…)  « ont été créées sur des critères particulièrement stricts » (…) et  plus loin dans l’article : « principaux Officiers de moins de 50 ans ».                             Le jeunisme entrerait-il désormais dans les nouveaux Principes de notre Ordre ? A quand de nouvelles règles d’esthétique physique pour créer l’harmonie ? Cette décision d’imposer de tels critères d’âge est non seulement discriminatoire, mais en totale opposition avec l’esprit de la Tradition Initiatique.

  

·       L’affirmation que l’Obédience, le G\M\ et ses Officiers auraient un quelconque pouvoir spirituel n’est pas la vérité maçonnique.

    Le seul pouvoir spirituel contenu dans la F\M\ réside dans la Maîtrise.

 

·       Entendre dire ou lire que le G\M\ est un « guide spirituel » relève d’une vision sectaire.

 

·       Affirmer dans le n° 100 d’Actualités que le Maître Elu est une coquille vide et que seule la cérémonie de Maître Installé permet une transmission d’ordre spirituel est en opposition avec la nature de la F\M\ et de ses divers Rites.

 

·       Enfin, rappelons qu’une Obédience ne peut fonctionner à un Rite que dans la mesure où elle a reçu une Patente ; c’est le cas de notre Obédience qui a reçu sa Patente de création du Rite Rectifié, puis des Rites qui l’ont rejointe tout au long de son histoire.

 

T\R\G\M\P\, j’arrêterai ici, par ces énumérations qui sont loin de           m’être agréables, de répondre à votre demande de vous faire connaître les préoccupations qui sont les nôtres.

 

Il ressort de la réunion de notre Comité de Loge, que le comportement actuel de la hiérarchie de notre Obédience est ressenti par les M\M\ de la Perle de Lumière, comme de plus en plus rigide et éloigné de l’Essence de notre Fraternité.

 

Nous pensons que ceux qui oeuvrent pour le bien de l’Obédience doivent privilégier non pas les honneurs, mais le Service et uniquement à la Gloire      du Grand Architecte.

 

En résumé, au nom  de ma R\L\ La Perle de Lumière, je viens vous dire aujourd’hui, T\R\G\M\P\  nos craintes sur une dérive de notre Obédience vers le monde profane, qui risque de nous entraîner vers une perte du savoir et des connaissances d’ordres Traditionnel et Initiatique.

 

J’ai dit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article