Vers une porte de sortie ?

Publié le par Le Myosotis sauvage

 

Les FF de ma Loge peuvent en témoigner, depuis quelques années, je suis en équilibre instable avec la GLNF (qui sera bientôt la risée du monde maçonnique français grâce à F.S. - qui n'est plus un GM pour moi -).

Je n'y suis resté que par le plaisir à fréquenter mon atelier de hauts grades. Je ne suis pas de manière assidue les interventions sur les Myosotis. J'espère que tout cela rentrera dans l'ordre lorsque le Grand Mamamouchi aura compris que ce qu'il a de mieux à faire, c'est de quitter son auréole noire et de nous laisser travailler dans la Paix et l'Harmonie qui n'aurait jamais dû disparaître de nos travaux.

Si tel n’est pas le cas, je suis bien entendu partant pour aider à organiser de nouvelles choses, sur les bases d’une tradition à laquelle nous avions adhéré librement.

Je me tiens à la disposition de ceux qui envisageraient de nouveaux développements permettant un retour à nos valeurs traditionnelles et au plaisir de la fraternité retrouvée. Merci de vos informations…

Patrick

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Pierre LAMON 03/03/2010 17:48


Connaissant l'histoire de la GLRF Il ya plus de motifs d'en pleurer que d'en rire...l'espoir fait vivre,mais "les déceptions sont des ogresses d'ambitions"


Le Myosotis sauvage 03/03/2010 18:18


Je connais également l'histoire de la GLRF et le Grand Maître actuel, et le Grand Maître précédent.

J'ai aprécié la plaisanterie .....

Victor Hugo


QUIQUI 02/03/2010 13:56


Mon BAF, vois du côté de la GLRF
3B
EX 


Le Myosotis sauvage 02/03/2010 14:19


la GLRF de Toulouse?

Puis-je rire?

Victor Hugo


Victor Hugo 01/03/2010 19:57



Quel
plaisir de voir s'inscrire ton nom... au firmament de la contestation ! Mon cher Patrick, j'espère que le ménage pourra être fait au sein de l'obédience. J'ai écrit personnellement à quelques FF
bien placés pour pouvoir faire entendre leur voix, ils reconnaissent la situation grave que traverse la GLNF mais en appèlent au G. A. pour permettre de passer le cap, signifiant qu'ils
n'interviendront pas ! Alors quoi ? Des règlement de compte à n'en plus finir, comme la FM en a déja connu ; de jeunes Maçons, pétris de bonne volonté et d'aspiration légitimes à connaître
les plaisirs de la Fraternité, partant en courant. Certains ont fait leur choix qui ont ou vont quitter le navire, pour se mettre à l'abris du canon et des déviances sectaires. D'autres se
réunissent discrètement, pour tenter une résistance de l'intérieur...


Seul le
GA sait ce qu'il en ressortira.


J'ai
fait mon choix personnel de partir, en l'adressant directement à Pisan, ne pensant pas que les évènements se précipiteraient autant.


Je n'ai
pas de regrets car je ne crois pas à l'existence d'une latitude quelconque de l'intérieur. J'ai poursuivi mes relations fraternelles avec les uns déja partis et les autres sur la tengeante, dans
le respect de la liberté et de la sensibilité de chacun.


S'il
faut repartir tous ensemble pour une nouvelle aventure, je répondrai présent et je connais la saveur des jeunes chantiers où tout les FF présents apportent l'intensité de leur conviction et
l'authenticité de leur démarche.


Mais
c'est à chacun de se déterminer librement en conscience, car il importe de se débarrasser pour longtemps des gourous et des psychopathes.


Dans ce
cadre, à ta disposition quand tu veux, pour t'aider à conduire tes Frères vers de nouveaux pâturages où il fait bon cultiver la fraternité dans la simplicité et l'harmonie naturelle.


A très
bientôt dans une même chaîne d'union, si tel est ton désir.


Amitiés
fraternelles pour toi et autour de toi.


 


Victor
Hugo