Rite Français : la déclaration de Barcelone

Publié le par Le Myosotis libre

A l’invitation du Suprême Conseil du Rite Moderne pour le Brésil et du Grand Chapitre d’Espagne, les juridictions des grades de Sagesse du Rite Moderne ou Français se sont retrouvées les 11 et 12 juin à Barcelone. Les représentants de dix pays se sont réunis en congrès, afin de tenter de mettre un terme  à la décadence du rayonnement de l’esprit maçonnique constatée en Europe comme en Amérique. Après qu’il eut porté tant d’espoirs et soulevé tant de cœurs, au siècle des lumières.

Tous les participants ont estimé que la perte des repères, qui constitue la marque de la Maçonnerie contemporaine, tenait à la volonté d’apprentis sorciers de s’affranchir des rituels transmis par l’histoire, et à la déviance sectaire d’autres égarés, désireux de bâtir des mondes factices à coups d’élévation de murs, de barrières et de frontières.

Face à ces attitudes qui brisent les outils et l’élan des constructeurs, face à l’orgueil qui veut s’ériger en Maître, le Rite Français apporte sa tradition de liberté individuelle dans son cheminement spirituel. Face à la contrainte et au monolithisme des obédiences, le Rite Français apporte sa devise : « pas par la force, mais par la conviction ». Face à l’aspiration d’un monde qui puisse être gagné par une fraternité universelle, le Rite Français apporte sa volonté de s’ouvrir à tous les Maçons de saint Jean, toutes les fédérations, tous les Souverains Chapitres indépendants, tous les Grands Chapitres, tous les Suprêmes Conseils de Rite Moderne, et à travers eux tous les systèmes de perfectionnement.

Des Murs s’effondrent, des ponts se construisent, des liens se tissent, des Frères et des Sœurs se découvrent, là où hier encore ils s’ignoraient, quand ils ne se combattaient pas !

L’appel est clair : finis les découpages obédientiels étriqués, finis les égarements rituels, finie l’exclusivité d’une pseudo régularité, bonjour la tradition baignée d’humilité, de tolérance et de générosité. Une recomposition est en route. L’esprit de Barcelone souffle au-dessus de nos temples.

Notre blog souhaite prolonger l’écho chaleureux des cœurs qui s’assemblent, des outils qui reprennent forme, des colonnes qui se redressent. Que cessent de tambouriner contre nos tympants meurtris les règlements de comptes et les incessantes invectives ; que seul l’assemblement, tenon contre mortaise, de notre nouvelle charpente tintinnabule à nos oreilles, loin des métaux, du son du canon et du choc des egos. Qu’une paix profonde envahisse nos âmes de Maçons, et qu’elle soit le ciment d’une reconstruction qui ne trahisse ni esprit de clocher, ni volonté de revanche, ni exclusive quelconque.

Que la gloire du Grand Architecte ne soit pas un faux prétexte pour engendrer la démesure des hommes mais le résultat d’un profond respect de sa Providence et du service de l’Ordre dans les chemins tracés par la Tradition et éclairés par l’amour de l’humanité.

C’est de ce cheminement dont nous nous ferons désormais exclusivement l’écho. Les peuples heureux ont histoire. En voici une première page.

Déclaration adoptée à l’issue du congrès de Barcelone par l’unanimité des représentants :

 

 

 

DECLARATION DE BARCELONE

 

Les Corps Philosophiques du Rite Moderne[1], réunis ce jour 12 Juin 2011 dans les Vallées de Barcelone, décident de créer un organisme de coopération, concertation et coordination, qui se dénommera :

 

Union Maçonnique Universelle du Rite Moderne

 

et fonctionnera dans le plein respect de la liberté et de l’indépendance des Corps Philosophiques qui le composent.

 

Basée sur les principes d’absolue liberté de conscience et de pensée, la dite « Union Maçonnique Universelle du Rite Moderne » dont le siège sera à Barcelone et qui sera présidée par le SGIG du Supremo Conselho do Rito Moderno - Brasil, Jose Maria Bonachi Batalla,  agira au bénéfice de ses membres avec les objectifs suivants :

 

  1. Promouvoir, diffuser et informer sur les usages et la tradition du Rite Moderne.
  2. Faciliter les relations et l’harmonie entre ses membres en vue d’une pratique de la Franc-maçonnerie véritablement universelle.
  3. Être un forum de dialogue et d’échanges en vue de créer un véritable Centre de l’Union au-delà des spécificités territoriales, obédientielles et rituelles.
  4. Aider au rapprochement des Corps Philosophiques pratiquant le Rite Moderne en facilitant leur reconnaissance mutuelle sans discrimination.
  5. Susciter entre les Corps qui la composent une dynamique de travail et de choix de thèmes de réflexion en commun.

 

L’Union Maçonnique Universelle restera ouverte à tout moment à tout Corps Philosophique qui pratique le Rite Moderne dans ses cinq ordres de Sagesse et qui demanderait son intégration, une fois vérifiée sa filiation initiatique et sa conformité avec les principes exposés dans cette déclaration.

 

 

 

 

L’Union Maçonnique Universelle du Rite Moderne décide en outre de créer en son sein une

 

ACADEMIE INTERNATIONALE DU RITE MODERNE

 

ayant deux missions principales :

 

  1. Etre un laboratoire de pensée, apte à réfléchir sur le sens, la philosophie, les valeurs et l’éthique qui correspondent au Rite Moderne
  2. Devenir une Académie du Rite qui puisse, au-delà d’un travail de recherche et de diffusion, assumer le rôle de Conservatoire du Rite Moderne susceptible de conseiller tout Suprême Conseil, Grand Chapitre Général ou Corps Philosophique qui le demanderait.

 

Cette Académie fonctionnera sans limite territoriale ou obédientielle, sans volonté normative et dans le respect absolu de l’indépendance de ses membres.

 

Cette Académie restera ouverte à toute Puissance Souveraine, Chapitre Indépendant ainsi que, à titre individuel et personnel, à tout détenteur du Vème Ordre du Rite Moderne qui manifeste le désir d’en faire partie et qui justifie de ses titres.

 

 

Supremo Conselho do Rito Moderno – Brasil

Gran Capítulo General de España – Supremo Consejo del Rito Moderno para España.

Sublime Conseil du Rite Moderne pour la France

Gran Capítulo General del Gran Oriente de Colombia

 

Note : Les autres Corps Philosophiques présents approuvent à l’unanimité le contenu de cette Déclaration et la présenteront à leur Chambre Administrative respective pour ratification.



[1] Connu aussi sous la dénomination de Rite Français.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

piotr 13/06/2011 16:17



Bonjour MMTTCCFF


"Egaux" on voudrait bien mais il s'agit plutot d'"egos" et c'est beaucoup moins drole!


Je vous embrasse



Le Myosotis libre 13/06/2011 16:46



Merci de nous signaler cette erreur typographique.


Fraternellement, Victor