Refonte de la fondue par fusion

Publié le par Le Myosotis sauvage


Bienvenue à tous les myosotis du monde libre et affranchi, hommes justes et droits :
En lisant les commentaires des différents myosotis qui viennent d’éclore aux 4 coins de l’hexagone (comme disait le regretté hector Roland), maire de Moulins, où coule l’Allier, sur lequel un pont – le pont Regemorte – fixait la ligne de démarcation entre la France occupée (et celle annexée) et celle dite –provisoirement – libre…
Certes, c’était il y a 70 ans…mais aujourd’hui, il semble que rien n’aie changé ;
En effet, j’observe les mêmes clivages, les mêmes scenariis,..
(Bien sûr, la nature du schisme ne revêt pas le même portée, sauf au plan émotionnel chez nos FF concernés)
Mais on y retrouve les mêmes habits : les moralistes-légitimistes- attentistes-vichyistes-
Les apparatchiks-offensés-et narquois, qui haussent les épaules aux ressentis de la plèbe
Les collabos-actifs- les carriéristes bling-bling, et j’en passe,… il ne manque plus que le « Marechal, nous voilà ! » la main sur le cœur ; circulez, il n’y a rien à voir, vous ne faites pas partie des « milieux bien informés »
Allez dans vos montagnes, vos plaines, et vos caves, faire de la résistance passive
Mais qu’on se le dise, tant qu’il n’y aura pas de résistance active, offensive, réelle, bien des FF qui ne s’engagent pas, ne s’engageront pas davantage
Tant qu’un collectif « jean Moulin » n’apparaîtra pas, beaucoup, parmi nous resteront en embuscade, dans l’attentisme, car ce qu’ils souhaitent, c’est non pas un allez simple vers plus de démocratie, quand on voit l’usage qu’on en fait, ce qu’ils veulent c’est le retour à l’avant :
Quel « avant » ?
- l’avant, des bidouillages de rituels,
- l’avant bidoullages de réglements,
- l’avant bidouillages de rapports financiers
Bref, :- L’avant Charbonniaud-Foellner-Stifani,

Si possible, intra Glnf, sinon, ailleurs dans une « New glnf »

Laissez-les dire, ces légitimistes, il se pourraient qu’ils aient raison avant longtemps
On peut bien voir , ici et là les myosotis fleurir, mais au bout du compte, quelle suite à tout cela ?
Quand chacun aura vidé tout son saoul de rancœur et de colère justifiée, quid ? ? ?
Ceux qui auront payé le prix maçonnique le plus fort, se retrouveront tout seuls, les autres, profils bas, honteux d’eux-mêmes, rejoindront la cohorte, et la messe sera dite..

Or donc, mes FF, pas d’illusions, il n’y aura pas d’après pour les purs, sans vous, il ne restera que les complices dociles et silencieux des voyoux qui ont leur heure aujourd’hui, dans la maçonnerie, dans la république, et même jusques à Rome : c’est dans l’air du temps, semble-t-il.

Je le redis, il faudra des larmes et des souffrances, à défaut de sang, pour laver la honte de l’ignominie sans borme de ceux que nous avons laissé faire, et il ne nous arrive que ce qui était forcé de nous arriver, à force de jouer les fidèles aux dogmes, à l’Ordre même entends-je dire encore et toujours…
Mais jusque quand, allons nous laisser faire ça ?
Combien sommes nous donc, de maçons franc (traduction : affranchis) ?

Ou alors notre FF Hulk (je crois) aurait-il raison, et la maçonnerie ne serait qu’un rassemblement de frustrés en quête de reconnaissance, via des tabliers bleus et autres dorures ? ? ?
Rassurez-moi mes FF

Perce-Neige d’Alsace

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LECIRE 03/03/2010 11:42


Mon TCF, je ne partage pas ton pessimisme, même si teinté d'un réalisme évident. La résistance active est en place et l'offensive viendra d'elle-même après le 25 mars. Ceux qui n'ont pas encore
pris leur décision, seront acculés à se déterminer lorsqu'ils verront leurs egrégores se scinder.
Ce qui est attristant, c'est que tu ne sembles pas apprécier à sa juste valeur, le développement de l' ESPRIT Myosotis qui s'est développé depuis trois mois seulement. N'entends-tu pas la
détermination des vrais FF. Maçons, affranchis et bien déterminés au changement par voie intra ou extra-muros ?
Nous avons, nous aussi, droit à une stratégie. Sois sûr, il y aura bien un après et qu'importe la rapidité dans le déroulement des évènements. L' état de fait de l' obédience est devenu
aujourd'hui, une évidence pour tous, quel que soit l'habit revêtu !
Ce sera le choix de conserver une GLNF, sous sa forme actuelle, très vraisemblablement aggravée demain, ou tout autre chose qui demandera beaucoup de travail, de courage et d'efforts de
contributions personnelles.
Par voie intérieure ou extérieure. Alors, oui , je suis légitimiste.
Et si tu devais avoir raison, mon TCF., alors je resterai à ma place, celle que j'occupe "ma b....sous le bras" (cf. J. Brel), depuis que j'ai abdiqué de la GLNF.
La vie continuera, juste un peu moins bonne que ce qu'elle pourrait être !
Ce que je sais, c'est qu'il n'y a pas de vie sans espoir, sans amour, sans idéal et sans expression de liberté. A chacun sa façon de faire sa soupe !
Je te rassure, mon F., je suis un Maçon sans rancoeur, sans colère et juste désireux de vivre autre chose que le triste spectacle maçonnique contre initiatique qui nous est livré ( ma Kalachnikov
est au vestiaire ). Cette dictature me sali.
La Maçonnerie peut encore être belle, pour toi aussi mon F. résistant.
Wait and see.
Frat.
EV/paca.


Le Myosotis sauvage 03/03/2010 12:02



Comment ne pas abonder dans ton sens? Bien sur qu'il faut les mener ces combats de l'intérieur et de l'extérieur. Et les vrais Maçons Francs que nous sommes pourrons trouver leur place au sein
d'une structure assainie ou d'une nouvelle structure plus conforme à la tradition si nécessaire.
Quoi qu'il en soit, que nous soyons à l'intériieur ou déjà à l'extérieur, reconnaissons nous pour tel et oeuvrons ensemble "non nobis ", mais pour ce que nous pensons être le mieux pour l'Ordre
en général et les Frères en particulier.

Victor Hugo



Jean-Pierre LAMON 03/03/2010 11:14


NON!TROIS FOIS NON!"Ceux qui auront payé le prix maçonnique le plus fort" ne se retrouveront pas tout seuls!Ils ont ce qu'il faut pour trouver des "ailleurs".Ce sont les autres,les couards,les
invertébrés,les mollusques,que je plains:le crabe est leur prédateur!


Le Myosotis sauvage 03/03/2010 11:28


Tu as trois fois raison mon BAF Jean-Pierre, et cet ailleurs existe déjà.

Victor Hugo