Pourquoi j'ai quitté la GLNF : Corto

Publié le par Le Myosotis libre

 

Myosotis u

Nous ouvrons une rubrique de témoignages de Frères qui on déjà quitté la GLNF. Qui s'intitule "Pourquoi j'ai quitté la GLNF :" suivi du pseudo du  Frère qui témoigne.

________________________________________________________

Après de longues années de réflexion, j' ai choisi librement d' être initié, le 14 mars 1987, à la GLNF, dans une Respectable Loge à l' Orient de Nancy.
 
La Grande Loge Nationale Française se présentait à moi, comme une association maçonnique dépourvue d' inclinaison partisane, s' appuyant sur la croyance en Dieu, en l' immortalité de l' âme, à la tolérance, à la fraternité entre les hommes, pour le respect de l' ordre établi, l' honnêteté ou la nécessité de se révéler un homme de bien, d' honneur, de loyauté et de probité et enfin, à la capacité de garder un secret.......
 
Une avalanche de graves dévoiements avait déjà entraîné le départ de membres importants, dés la fin de l' année 1995 et certains de nos membres éminents étaient cités dans les "marronniers", d' abord dans la région P.A.C.A. et plus particulièrement en Alpes-Côte d' Azur ont entachés gravement la réputation de l' Obédience et la nôtre, par voie de conséquence.
 
C' était le fruit d' un "système" qui est la somme des dérives accumulées des membres du Souverain Grand Comité, dont le double langage et la trahison sont le bréviaire habituel.
 
Cette situation est dangereuse lorsque des maçons sont en position d' autorité dans la même fonction stratégique, pour une longue période de temps et elle devient très critique, lorsque plusieurs grands officiers agissent de concert.
 
On en arrive à ce que certains "hauts gradés" s' organisent en conséquence, acquièrent une autorité importante et une autonomie de fait t s' autorisent à orienter à leurs profits : le recrutement et les affectations dans des postes en loges, pour surveiller les ateliers, faire passer le message d' augmentation du recrutement, etc.....
 
La majorité du S.G.C. étant des membres désignés ( presque à vie pour certains ), lesquels proviennent tous ( à l' exception du grand maître ) de Frères choisis par ce dernier, on voit bien la faille du système et de l' impossibilité de faire évoluer les choses de l' intérieur.
 
La GLNF se dévoie complètement lorsque ses membres, a fortiori ses grands officiers, se livrent à des pratiques affairistes ou politiciennes, qui ne font pas partie de son rôle.
 
Ensuite, on a le droit de s' étonner de la profusion des grands officiers ?
 
-Est-ce que les tâches à remplir justifient ce nombre aussi important ?
 
Il y a là, sans doute, une inflation qui n' est pas étrangère à la nécessité de satisfaire des envies et des vanités ?
 
Tout cela "redescend" ensuite par les Grandes Loges Provinciales, dirigées par un grand maître provincial, lui-même assisté .....on démultiplie à loisir.....Pourquoi ?
 
J' ai démissionné car désabusé de constater une politique de recrutement à outrance.
J ai toujours pensé qu' il était préférable de faire de l' excellence d' abord dans les Loges plutôt que de créer les Loges d' excellence.
J' étais triste de constater le nombre croissant de nos Frères nous quitter, car ils ne pouvaient plus payer leurs capitations.
J' étais blessé d' entendre le refrain : " 400 euros, ce n' est rien. Quand on veut , on peut toujours...."
J' étais excédé de la suffisance affichée de certains Grands Maîtres Provinciaux....
 
Non, l' autocratie n' était plus supportable et j' ai pris, à regret, cette décision de démissionner, en laissant derrière moi, tant d' années de bonheur, tant de rencontres formidables, tant d' échanges fraternels, des dizaines et des dizaines d' ateliers visités en Rhône-Alpes, en Suisse et en Alsace-Lorraine.
 
J' ai dit.
 
CORTO.

Commenter cet article

streaming gratuit 16/07/2010 16:13


Excellent travail, merci à vous pour vos idées et notez que je "plussoie" pleinement cette opinion... J'insiste, oui votre travail est sincèrement bien bon, j'ajoute de ce pas votre blog à mes
favoris... NB : C'est mon premier commentaire ici et je reviendrai régulièrement sur votre blog !


Le Myosotis libre 16/07/2010 16:55


Merci de ton apréciation et de ton enthousiasme qui j'espère sera communicatif Victor


nelissen gerard 04/06/2010 15:13



Membre de la gLNF pendant vingt ans, j'ai démissionné en 2008, suite aux paroles  du Grand Orateur, lors de son allocution à la tenue de Grande Loge. Le TRGM est l'intermédiaire entre Dieu
et nous.!!! Après avoir fait une demande d'explication par la voie hiérarchique - restée sans réponse - j'ai démissionné. Je n'ai pas besoin d'intermédiaire pour m'adresser à Dieu. Combien de FF
ont lu cette allocution?



Le Myosotis libre 05/06/2010 20:54



beaucoup ... mais peu ont réagi ....



Grincheux 02/05/2010 19:30



Ce qui fait une voix de moins lors des votes et préalablement à cela un frère de moins qui aurait pu être écouté par d'autres.


Il me semble d'après ce que tu dis qu'il t'aurait été facile de t'inscrire à Alpina. Après tu es en visite à la GLNF quand tu veux.


Pour moi, la politique de la chaise vide est la plus mauvaise. C'est maintenir le système actuel.


Ce qui ne m'empêche pas de t'assurer de mes sentiments fraternels.



Grincheux 01/05/2010 00:01



Mon TCF,


Je respecte ta décision bien que je pense que le seul moyen de combattre est de le faire de l'intérieur.


Par contre si tu as démissionné, pourquoi gardes-tu ton anonymat ? Je n'en ai pas compris la raison. Peux-tu me l'expliquer ? Merci.



Le Myosotis libre 06/05/2010 14:08



Mon TCF Grincheux, je comprends ton impatience.... très bientôt nous, "Les Myosotis libres", ne garderons plus l'anonymat ..... mais toi pourquoi le gardes-tu? de quoi as-tu peur TOI?


Victor Hugo