Myosotis libres : Réunion de Bordeaux

Publié le par Le Myosotis libre

MYOSOTIS LIBRES

Réunion de Bordeaux du 2/07/2010

 

Dans le cadre de l’engagement de Re-fondation pris par les Myosotis libres, des Frères, membres de la GLNF, venus de différentes Provinces, et tous en rupture totale de banc avec l’évolution actuelle de l’obédience, se sont réunis le vendredi 2 juillet 2010 à Bordeaux.

 

Objectifs : 

 

-          mettre en œuvre, sur l’ensemble de la France, les conditions d’accueil de tous les Frères qui souhaitent se désengager de la mascarade pseudo-maçonnique présentée par la direction de l’obédience GLNF, malgré sa mise en minorité en A.G.O. et ses engagements, non tenus, de réunion d’une nouvelle A.G. avant la fin du mois de juin ;

 

-          poursuivre leur cheminement maçonnique dans une parfaite régularité initiatique, entendue tant au niveau des principes fondamentaux de l’Ordre, que de la tradition propre à chaque rite ;

 

-          se joindre, en Maçons libres, à tous les Frères épris du même désir de perfectionnement moral, du même idéal d’amour, de paix et de fraternité, de la même soumission aux seuls décrets de la Providence, du même respect de la confidentialité et de l’harmonie des travaux, de la même conviction de l’égalité de chacun face à sa quête spirituelle, quelque soit sa fugace et néanmoins respectable autorité temporelle.

 

Constat :

 

Par l’orgueil des hommes, les colonnes du Temple sont brisées ; par la vénalité des Gardiens, les trésors ont été pillés ; par la volonté de réduire l’authenticité des rites et de procéder à un  recrutement outrancier, un grand nombre d’ouvriers sont dépourvus de la Tradition et de l’art de reconstruire ; les autres ont été démis, parce qu’ils dérangeaient, ou bien s’en sont allés ou sont sur le point de le faire.

 

Décisions :

 

-          Le Temple se construit hors de toute violence, à la Gloire du GADL’U et sur le fondement de Ses seuls plans.

La GLNF n’est plus que défiance, règlements de comptes, invectives, faux engagements, culture du déshonneur, poursuites de glorioles et profits personnels… Désolation que nous enseigne l’histoire des hommes et qui nécessite de reprendre les travaux sur des bases régénérées, loin du son du canon, loin des manifestations médiatiques récurrentes, loin d’un Guide spirituel sans autre foi ni loi que ses appétences personnelles, sans autre culture que celle de son Ego.

Les Myosotis réunis se donnent pour mission d’assembler, en dehors de toute obédience et dans le plein respect de la personnalité et le cheminement de chacun, tous les porteurs de flambeau épars qui souhaitent se retrouver et tenir Loge ensemble.

 

-          La Charte « Frappez et l’on vous ouvrira », proposée par les Myosotis libres, destinée à rappeler les principes respectés par les R.L. garantes de la Régularité Initiatique, et les conditions de l’accueil réservé à tout Maçon libre, est adoptée après quelques modifications de rédaction. (Voir ci-dessous).

 

-          Ce texte sera circularisé auprès de tous les Frères de la GLNF, avec l’aide des blogs qui voudront bien s’en faire le relais ; auprès de toutes les Loges libres inscrites dans le courant maçonnique traditionnel et susceptibles d’accueillir en Frères visiteurs des Maçons libres, qu’elles soient ou non rattachées à une obédience.

 

-          Les Frères, toujours membres de la GLNF, qui souhaiteront être accueillis dans la discrétion, avant de prendre toute décision vis à vis de leur obédience, seront reçus dans l’anonymat. La situation de totale décadence et de rupture avec la Règle et l’Esprit de la Maçonnerie traditionnelle, dans laquelle ils se retrouvent, les exonère de leurs précédents engagements en matière de visites. Ce sera au contraire une manière de renouer avec la Régularité initiatique et avec les aspirations qui les avaient amenés à frapper en profane à la porte d’une R.L., et d’être reçu Maçon par la volonté de cette Loge.

 

-          Une cellule d’éthique et de coordination, baptisé Le Lien et pilotée par les Myosotis libres, aura la charge de diffuser ces décisions et la Charte adoptée, auprès de toutes les Loges et obédiences, conformant leurs travaux, leur comportement et leur organisation, à la régularité maçonnique ; de recevoir les calendriers, lieux de réunions, rite pratiqué, prix des agapes, convocations…, de toutes les Loges ouvertes à cet accueil ; d’ouvrir un site, avec mot de passe nécessaire, pour consultation de ces informations par les Frères reconnus pour tels ; de recevoir toute alerte sur un comportement qui ne correspondrait pas aux principes énoncés et usages de l’Ordre.

 

Charte adoptée :

 

FRAPPEZ ET L’ON VOUS OUVRIRA

Principes de l’accueil fraternel réservé à tout Maçon libre,

au sein des R.L. garantes de la Régularité Initiatique

 

Les R.L. signataires affirment respecter, tout au long de leurs travaux, les principes suivants, garants de la Régularité Initiatique du rite pratiqué, au profit de leurs membres et des FF. visiteurs, désireux de se joindre à eux :

 

  • Les travaux sont ouverts à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers, dont la dénomination exacte dépend des rites, mais dont l’invocation préside à l’ouverture, pour placer le cheminement et les engagements des Frères sous sa seule autorité ;
  • La Loge se conforme en tous points aux principes fondamentaux de la Tradition en général, et en particulier à celle du rite maçonnique pratiqué ;
  • Visant au perfectionnement de l’Humanité à travers le seul perfectionnement individuel de ses membres, la Loge assemble tous ceux qui sont guidés par un idéal d’amour, de paix et de fraternité, sans faire appel aux vecteurs médiatiques pour se révéler au monde, préférant le seul attrait du juste comportement de ses membres et de leur rayonnement spirituel.
  • Les travaux sont composés de cérémonies et du fruit de réflexions personnelles sur la symbolique maçonnique des différents grades et son évolution historique à travers les systèmes, à l’exclusion de discussions politiques ou religieuses ;
  • Les obligations sont librement prêtées sur un livre de la Loi Sacrée, exprimant qu’à travers les chemins sinueux de la Providence, le cherchant peut découvrire peu à peu les Lois qui régissent l’univers, et s’efforcer d’y conformer son comportement ;
  • La hiérarchie des postes qui administre la Loge et éventuellement l’obédience à laquelle celle-ci adhère librement, impose aux participants un respect des fonctions attribuées mais ne constitue en aucun cas une supériorité sur le plan initiatique. Le principe ancestral de la Franc-Maçonnerie étant la parfaite égalité entre les Frères, devant l’amour que leur porte le Créateur ;
  • Placés dans un espace-temps sacré, les travaux maçonniques se déroulent dans la plus parfaite discrétion dont chacun assure le respect, gage d’authenticité dans l’expression des Frères, de préservation de leur intimité et de respect vis à vis de l’indicible.

 

Les Maçons libres ou adhérant à une obédience maçonnique, qui frappent à la porte des Loges respectueuses des principes fondamentaux rappelés ci-dessus, s’engagent de leur côté à adopter, en tant que FF. Visiteurs, l’attitude obéissant aux règles de comportement suivantes :

 

  • Le F. Visiteur certifie, sur sa foi de Maçon, à travers son instruction et à l’aide de tout document qu’il peut produire, avoir régulièrement reçu le grade d’Apprenti, Compagnon ou Maître dont il porte le décor, lui-même fonction des usages du rite auquel il travaille. Il se soumettra de bonne grâce au tuilage éventuel dans son grade et son rite ;
  • Le F. Visiteur communique au seul Maître de la Loge dont il souhaite obtenir l’accueil, tous les éléments relatifs à son parcours maçonnique, à son obédience éventuelle d’attache, à son identité civile. Il peut compter, s’il le souhaite, sur la totale discrétion relative à sa présence, son attache ou son identité, lesquelles ne figureront en ce cas sur aucun document ;
  • Le F. Visiteur déclare souscrire à tous les principes de Régularité Initiatique indiqués ci-dessus et se soumettre à tous les usages de la Loge visitée ;
  • Le F. Visiteur participe dans l’harmonie au déroulement des travaux, et apporte ses lumières s’il est sollicité dans ce sens ; il s’engage à conserver la plus parfaite discrétion sur la vie de la Loge visitée.

 

 

 

 

Commenter cet article

Jean-Pierre Lamon 04/07/2010 14:29



Je prends connaissance du commentaire de Svastika(dextrogyre?).


Depuis 5 ans que je suis parti:


a) je n'ai JAMAIS incité un Frère à démissionner;ceux qui,comme moi,sont allés se REFUGIER auprés de Frères Réguliers mais non-reconnus(et abondamment diabolisés par un Gr.Off.de l'époque,monté en grade depuis) l'ont fait de leur propre chef;


b)dès le début du"conflit",j'ai demandé "à ceux de l'intérieur" s'ils pouvaient recevoir ma visite dans la mesure où,eux,s'ils le voulaient,pouvaient venir me visiter;silence et fin de
non-recevoir ont été les "réponses" obtenues:qui sont donc les "hommes libres"?Fidélité à l'Ordre ne signifie pas Exclusivité à l'obédience!


c)lors de mon départ il y a 5 ans,j'ai prédit les grands traits de ce qui allait se passer après la"révision des règlements et statuts"et après,surtout avoir écoutéJ.C.F.,F.S.,A.B;J.C. dans
"leurs oeuvres" Je me suis fait rire au nez!Et je n'ai,aujourd'hui,pas-du-tout envie même de sourire de cette "pauvre victoire"


Je souhaite ardemment une totale refondation de l'obédience,de l'intérieur ET de l'extérieur(la façade est pour le moins lézardée!)de manière à ce que nous puissions y être rçus en tant que
visiteurs.


Il faut bien comprendre que l'obédience qui nous a fraternellement accueillis ne nous donne aucune des raisons qui nous ont amenés à quitter la geai/aile/aine/aiphe.Il n'est donc pas question que
je commette ce qui serait alors une véritable et indigne trahison!


Les Frères Re-fondateurs devront bien admettre cela,sauf à se conduire exactement comme ceux qu'ils prétendent éradiquer(parfois même en se réunissant dans nos locaux pour discuter de leurs
stratégies!)


Nous ne sommes pas des girouettes opportunistes cherchant honneurs et prébendes;en partant,certains d'entre nous ont abandonné qui un tablier bleu,qui une perspective de présidence à l'un des
degrés du R.E.A.A.(dans notre cas précis de "transfuges/fugitifs d'ISIS 92)


Alors Frère Svastika(dextogyre),lis posément l'ensemble de nos écrits avant de te livrer à de hâtives conclusions,sources d'inutiles et dommageables polémiques!


Je sais...je sais...le temps manque toujours pour bien lire sur un écran,pour réfléchir à ce que l'on va répondre avec le moins de fautes possible,sachant qu'il y en aura toujours au moins une
qui passera au travers des mailles du filet correcteur:imprime donc,mon Frère,et rédige tes commentaires sur un papier avant de le..."claveter" Ce sera pour toi l'équivalent de tourner 7 fois la
langue dans ta bouche avant de parler.


Fraternellement à toi:celui qui signe de son vrai nom:Jean-Pierre Lamon



Hervé Vigier 04/07/2010 13:04



Ce cadre souple dans la forme, tout en étant clair dans ses options, a l'immense mérite de ne pas définir le Règlement Général d'une nouvelle obédience.


Il n'interfère pas non plus dans le combat intérieur mené par "les mutins" de la GLNF. En revanche il prend en compte les blessés que ces combats pourraient définitivement laisser au bord de la
route. Il appèle des portes à s'ouvrire, des Frères à s'unir, des oeillères à tomber. Tout ce dont le paysage maçonnique a besoin pour représenter une voie et non une impasse.


Merci pour cette heureuse initiative à laquelle je souscris pleinement.


Hervé Vigier


 



Jean-Pierre Lamon 04/07/2010 11:44



Le mot "autorité" attaché au "Grand-Architecte de l'Univers"est un peu gênant dans tout ce qu'il présuppose de trop précis quant à une "Manifestation" autre que la création en laquelle nous
vivons et la conscience par laquelle nous existons.


Le mot"Présence" me semble plus adéquat...Maintenant...ce que j'en dis:c'est à ce genre de "détail"que s'accrochent les gourous pour se déclarer investis d'une mission consécutivement à une
"élection/révélation/onction"divine.Ils "oublient" le terme "d'adoubement"et des DEVOIRS chevaleresques qui y sont attachés.les gourous ne parlent que de LEURS DROITS...



Svastika 04/07/2010 11:13



Si les objectifs poursuivis étaient de refonder la GLNF à l’extérieur de ce qui existe déjà,
ce serait une base discutable et insuffisante mais intéressante, car elle aurait le mérite d’exister.


Seulement voilà, l’objectif des «mutins» a toujours été celui de réorienter (plutôt que de refonder) la GLNF de l’intérieur ! Le constat de cet article est juste, mais ce n’est pas une raison pour abandonner l’œuvre de nos anciens depuis un siècle. Elle est
considérable sur tous les plans. Ne jetons pas le bébé avec  l’eau du bain !


Vous pourrez m’objecter que le «Myosotis Libre» est essentiellement composé d’anciens qui sont partis ou qui ont été exclus, et que donc agir
de l’intérieur, par définition, n’est pas leur propos. Certes, mais que faites-vous de la possibilité de vous y accueillir à nouveau ? Ceci plairait à beaucoup d’entre vous (si, si, j’en
connais plusieurs…) et cela nous permettrait aussi de bénéficier des connaissances de nombre de frères de qualité que nous aurions grand bonheur à recevoir dans le cadre d’une rénovation réussie
dont ils seraient l’exemple vivant par leur retour chez nous.


Aujourd’hui votre politique d’abandon de la GLNF et de tous ceux qui s’y battent pour que cela change est, désolé de le dire, une alliance
objective avec le GM actuel dont c’est le rêve de voir partir 10 ou 20 KF (le «Kilo Frère» est une nouvelle unité adaptée à leur valeur marchande définie par FS) sans sourciller puisque cela lui
permettrait de régner sans partage et de se croire le plus fort, pensée hautement maçonnique comme chacun sait…


Aujourd’hui il y a lieu de se battre de l’intérieur où tout est encore possible (lent, mais possible je vous l’assure). Chaque frère qui s’en
va est une voix de perdue pour la juste cause que nous défendons. Ceci prime tout le reste y compris le confort personnel. Si cela n’aboutit pas en 2011, alors effectivement l’on pourra se poser
individuellement la question de l’orientation future que chacun souhaite prendre. Mais pas avant. D’ici là nous avons besoin de toutes les forces d’opposition à la «chienlit» actuelle.


Aidez-nous à nettoyer les écuries d’Augias. Aucun combat n’est perdu d’avance !



Le Myosotis libre 04/07/2010 12:02



Mon BAF Svastika, si tu relis bien cet article, en aucune façon il n'incite les Frères de la GLNF à démissionner. Il s'adresse à ceux qui ont déjà démissionné ou qui en ont l'intention.


Le reste est une vue de l'esprit et en tant que telle elle est aussi respectable que la tienne qui je te le ferai remarquer est publiée en intégralité.


D'autre part personne ne prétend que le combat de l'intérieur est perdu d'avance. Nous le souhaitons, et nous le soutenons. Et comme tu le dis si bien, si à D.ieu ne plaise la GLNF retrouve le
chemin de la régularité, nous serions heureux d'y revenir.


Victor