Je soutiens la motion ...

Publié le par Victor Hugo

En voilà une bonne idée. Quel beau myosotis que voilà. Le plus beau. Celui des précurseurs qui avaient sans aucun doute, "avalés trop de couleuvres" à leur goût !
Donc, un de plus au bataillon. Et si seulement, tous mes "anciens " FF. qui ont préféré comme moi, < se démettre plutôt que de se soumette>, afin de garder leur dignité de F.M. et d'homme
libre et quelque peu aigris de ne pas avoir été "suivi" à l'époque des débuts de la grande dérive de cette digne institution.
 Rappelons que cette Obédience avait reçu nos serments maçonniques aux Constitutions d'Anderson, aux Landmarks et aux Règlements d'une GLNF qui n'avaient rien à voir avec ceux d'aujourd'hui.
Nous avons dénoncé les responsabilités et reçu le 'ta g...' , 'c'est pas de ton niveau' ou 'tu manques d'expérience...' ou ' c'est pas ce que tu crois, tu es mal informé', etc....
Tant de souffrances, mes FF., mais la lutte reste éternelle, comme notre statut de Franc-Maçon Régulier, digne de ce nom. Le combat n'a jamais cessé dans nos coeurs blessés.
Alors, souscrivons en nombre, à la renaissance de notre "bébé", sans complexe, notre parcours régulier est consigné et notre dignité est notre cuirasse. Aux Armes mes FF. Chevaliers, ce combat
myosotis est historique et la valeur ajoutée à son issue incontournable, est d'une importance vitale pour l'avenir de la Franc-Maçonnerie Occidentale. Retour aux valeurs qui ont fait la grandeur de
nos rangs, de la qualité de l'Instruction et du recrutement. La dignité dans la progression M., la Fraternité entre les FF. et l'entre-aide au sein de la Loge qui en gérait ses moyens. L' Egrégore
faisait la puissance des Ateliers qui étaient souverains dans leur gestion. Les Tabliers Bleus étaient dignes de nous représenter, par voie de compétence et de dévouement. La promotion n'était pas
sociale mais ésotérique. Nous étions une chaîne d'union d'hommes libres, de FF unis qui savaient que leur Travail était une initiation permanente et qui proscrivaient les tares sociales du monde
profane, qui se sont emparées de la GLNF depuis tant d'années. Il y a encore tant à dire et à reconstruire mais cette fois, nous ne sommes plus seuls, un nouvel Egrégore s'est reconstruit à travers
le myosotis. Alors, debout.
Avec tout mon coeur, mes FF., vous êtes F.M. et je vous reconnais pour tels.
Toutes mes énergies soutiennent ce nouveau myosotis.
 Fraternellement.
3 bises de EV/paca. (initié au REAA le 15.11.5994)

LECIRE

Commenter cet article

Hervé Vigier 24/02/2010 07:23


Merci de ta chaleur fraternelle et de cette reconnaissance comme Maçon qui nous est si chère. Merci de penser dans vos Chaînes d'Union à ceux qui la formaient hier car notre épreuve d'hier et la
votre d'aujourd'hui sont les garantes de notre union fraternelle de demain, dans l'esprit d'un Egrégore qui est en train de se reformer et d'aspirer ceux qui l'attendaient mais semblaient
douter.
Après les rigueurs de l'hiver, les Myosotis commencent à fleurir ; après le temps des sanctions, la joie revient dans les coeurs car l'amour fraternel triomphe dans toutes les Provinces.
A bientôt donc pour poursuivre ensemble cette restauration des principes qui nous sont chers et nous unissent aujourd'hui dans l'épreuve, demain sur le chantier de reconstruction qui s'est
largement enfin ouvert.
Hervé