J’ai vu de la Lumière…

Publié le par Le Myosotis libre

 

 Myosotis p

 

37.60 % des Frères de la GLNF sont prêts à la quitter ; une cinquantaine de Loges est en rupture de banc ; des milliers de Frères, proches des frontières, rejoignent une Grande Loge ou un Grand Orient régulier étranger ; le Grand Destructeur du Temple continue inexorablement son œuvre au noir, jusqu’à mourir dans son bunker du 3e étage de Pisan ; la fin de l’année maçonnique approche sans espoir de renouveau interne !

Tel est l’état du malade agonisant que les électrochocs des Myosotis ne sont pas arrivés à convaincre de remettre un maillet incrusté de sang et de larmes, entre les mains de la divine Providence, seule capable de mettre un terme à un tel fléau.

 

Merci mon TCF Pierre de m’adresser en cet instant cette belle sentence : « C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière. » J’y adjoindrai le précepte bien connu : « Aide-toi et le Ciel t’aidera ».

 

Dans ce paysage apocalyptique, la complicité maçonnique des hommes de cœur, quelque soit la distance qui les sépare, fait tâche d’huile, en peu de temps et peu de mots. L’heure de la Re-fondation sonne de clocher en clocher. Qu’importe le rite, si le gardien ouvre ses portes, si sur chaque colonne siègent des porteurs de flambeaux, si à l’Orient le Maître possède la conscience du Pontife qui relie Ciel et Terre, et l’humilité de l’initié qui se souvient qu’il n’est rien par lui-même.

 

Quel message porteur d’espoir nous arrive ainsi, qui puisse nous remettre à l’ouvrage ?

Un Souverain Sanctuaire du Rite Ancien et Primitif de Memphis et Misraïm, un Suprême Conseil Indépendant du Rite Français, une Grande Loge Traditionnelle du Rite Ecossais Ancien Accepté, des Loges Bleues et Vertes indépendantes du Rite Ecossais Rectifié, accueilleront les visiteurs désireux de partager les bienfaits de la Fraternité, et disposés à apporter leur concours et leurs lumières.

Pour le Rite Français, la Loge itinérante Roëttiers de Montaleau, pour le REAA la Loge itinérante Edgard Morin sont prêtes à se réunir là où des Frères souhaiteront pratiquer une Maçonnerie sans décors superflu, sans autre autorité que celle du GADL’U et du Vénérable, Maître de Loge, sans autre ambition que celle de poursuivre librement leur cheminement spirituel.

 

Mes Frères d’Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes, Bourgogne, des Loges sont prêtes à vous recevoir, dont vous pourrez apprécier la parfaite régularité initiatique des travaux, laquelle a fui les Loges que vous fréquentiez, tant il est vrai que l’orthopraxie ne se décrète pas mais résulte d’un constant travail de tous et d’une vigilance permanente. L’arrogance et la suffisance de ceux qui arborent un tablier d’Or et d’Azur au sein de tant de Loges de la GLNF, pensant être tombés dans la soupe primordiale de la régularité, leur a fait perdre l’humilité des Cherchants et le sens du cheminement initiatique.

 

Mes Frères de Lorraine et de Provence, la Loge itinérante Roëttiers de Montaleau se réunira prochainement dans votre Orient. Elle vous permettra de vous ressourcer mais aussi de préparer votre constitution en Loge souveraine.

 

Mes Frères de tous les autres secteurs, nous transmettrons vos appels et votre tour viendra très vite.

 

Mes Frères du Val de Loire, chapeau bas pour votre détermination constante, pour votre cohésion fondée sur la primeur accordée au respect de nos règles fondamentales, pour le charisme de chefs que vous avez su mériter, écouter et soutenir. Puisse votre exemple faire école et nous rassembler dans ce même élan qui fait de nous tous des porteurs de la Tradition maçonnique.

 

Vous qui êtes déjà constitués en Loge respectueuse des Landmarks et usages de votre rite, qui êtes prêts à accueillir des visiteurs libres et de bonnes mœurs, empreints de Fraternité et porteurs du flambeau de cette Tradition maçonnique, faites vous connaître auprès de nous. Nous viendrons frapper à votre porte en Maçons, partager vos travaux puis faire connaître votre calendrier et lieu de réunion, à ceux qui cherchent le réconfort d’une Lumière qu’ils ont demandé, qu’on leur avait promise et qui s’est estompée devant les ravages du Vice.

 

Vous qui disposez de temples ou de salles pour héberger des Frères en quête de lieux pour se réunir et former Loge, vous qui disposez d’ouvrages et documents papier ou numérisés, susceptibles d’aider à la préparation des travaux et à l’instruction des Frères, adressez au Myosotis libre toutes vos généreuses propositions. Nous les répercuterons. La Vertu triomphera grâce à une Fraternité retrouvée dans des gestes sincères, non dans des incantations pompeuses.

 

A très vite pour un nouveau rayon de soleil qui fait tant de bien sur un cœur meurtri !

 

Victor Hugo

Commenter cet article

le pèlerin 07/05/2010 11:08



Mon TCF. Je suis curieux de connaitre la provenance de ce chiffre trop précis pour avoir été inventé : "37,6% des FF de la GLNF sont prêt à la quitter". Merci de m'éclairer sur ce point.



Le Myosotis libre 07/05/2010 15:03



Donné par BBR blog Brie Champagne, suite à son sondage.


Victor Hugo



Zorn 06/05/2010 19:34



Mes TCF  de la Glnf ne vous considérez pas comme le nombril de la F.M


Comme beaucoup j'ai rejoin une loge réguliére etrangére ou déjà 10 anciens V.M


de la GLNF sont sous les colonnes.Ils y travaillent dans la sérénité, la paix et sans la présence des O.P. Ils non plus à se préoccuper des pressions pour le recrutement . Car ici il se fait
naturellement , sur la qualité de l'homme et non sur sa surface profane....Aussi n'ayaient pas peur de franchir une frontiére, nos fréresd'autres Orients  sauront vous accueillir et 
vous reconnaître comme Maçon libre ,mais de bonnes moeurs,vous n'aurez aucun probléme dans la pratique de leur rituel,si vous avez une bonne connaissance de celui que vous pratiquez,le vrai F.M
sait toujours ou qu'il soit travailler de concert avec ses F..La barriére de la langue ne pose pas vraiment de probléme ,la symbolique est la même les
signes aussi .