Comment faire une attaque informatique (contre un hébergeur genre OVER-BLOG qui refuse obstinément de fermer des blogs contestataires)

Publié le par Le Myosotis sauvage

Voici donc comment faire une attaque informatique:

1: Créez un petit programme, appelé "virus", que vous diffusez; arrangez-vous pour l'installer sur environ 20000 ordinateurs à l'étranger, à l'insu de leurs propriétaires, en transformant leurs ordinateurs en "ordinateurs zombies";
2: Le moment venu, réveillez ces ordinateurs zombies en activant ce petit programme afin qu'ils interrogent tous le ou les sites que vous voulez attaquer, se comportant ainsi comme des utilisateurs qui cliqueraient frénétiquement.
3: Observez les dégâts générés par ces dizaines de milliers de connexion par seconde sur les sites visés et, en cas de mesure de riposte, changez de stratégie, reprogrammez votre attaque en utilisant différentes techniques, ce que les spécialistes appellent avec les doux noms de: "SYN flood, Packet fragment, smurfing..."

Vous le voyez, ceci n'est pas à la portée du premier venu. Une attaque telle que celle qui a touché les Myosotis, Jean Solis et FMR ne peut être menée que par des professionnels "initiés" aux arcanes de la sécurité informatique et, c'est le moins qu'on puisse dire, peu scrupuleux: Des dizaines de milliers d'ordinateurs mis en cause, c'est-à-dire une infrastructure existante depuis longtemps; des hommes derrière les claviers pour piloter les attaques, chercher la faille dans les "cibles", autant de "généraux" pilotant leurs "ordinateurs-soldats" dont l'un, peut-être, dort dans votre salon.

C'est dire que cette attaque a été commanditée car on ne mobilise pas une telle infrastructure pour des queues de cerise ou pour "rendre service"; commanditée et payée (la maison n'accepte sûrement que les paiements en liquide).

En face, des hébergeurs qui, la plupart, démissionnent et ferment les sites et blogs incriminés pour faire cesser l'attaque afin de protéger leurs installations et leurs autres clients.
Ou qui, comme OVER-BLOG, décide contre toute raison économique et parce qu'ils défendent une ligne de conduite visant à la liberté d'expression, de maintenir les blogs, de mettre des hommes en face des agresseurs pour détourner les attaques, trouver des parades (visant essentiellement à filtrer les connexions malveillantes), encore et encore; sans parler des services commerciaux et techniques chargés de répondre et apaiser les victimes collatérales qui ne manquent pas de se plaindre que leur propre blog est arrêté: Un million et demi de blogs ont souffert des attaques lancées hier et avant-hier (il est 5h du matin à l'heure où j'écris); ce sont des centaines de messages que j'ai pu lire sur les forums d'OVER-BLOG: "Mon blog ne marche plus, que faites-vous"; "Mon blog encore arrêté, marre d'OVER-BLOG"; "Page blanche, ça ne marche toujours pas"

Avec donc un impact d'image; un impact économique qui se chiffre sans doute en milliers d'euros voire en dizaines de milliers d'euros pour les heures d'ingénieurs et de commerciaux.

Nous savons que l'attaque a visé spécifiquement les Myosotis, FMR et les blogs de Jean Solis; nous savons qui elle a pénalisé;
Nous savons aussi ce qu'il nous reste à faire aujourd'hui, jeudi 25 mars 2010

Et merci à OVER-BLOG de nous permettre de continuer à exister

Commenter cet article

DAVID Philippe 29/03/2010 23:50


Pour nettoyer vos ordinateurs, détruire les virus espions: SPYBOOT très efficace et garatuit, à télécharger .

frère Philippe


Dany58 26/03/2010 01:06


Je ne sais rien sur la Franc-maçonnerie. Je suis seulement une blogueuse sur OverBlog. Comme vous, j'ai subi les conséquences de cette attaque sur nos blogs et malgré cela, aujourd'hui, je suis
contente d'être sur OverBlog. Je sais que sur les autres plate-formes de blogs, la liberté d'expression n'existe pas.